La seule question qui se pose : pourquoi ?

Pourquoi s’imposer une préparation longue et souvent difficile, des douleurs physiques avant, pendant et après ?

Pour une seule raison qui justifie tous les engagements que je prends : pour l’émerveillement !

L’émerveillement d’arriver sur un sommet, l’émerveillement de croiser une baleine ou des groupes de dauphins en plein océan …

L’émerveillement d’une étoile filante en pleine nuit, d’une voute céleste tellement intense qu’on se demande qui là-haut à allumer les leds …

Parce que l’émerveillement et notre capacité à nous étonner encore et toujours participent à notre humanité et que je suis encore et toujours une grande enfant.

D. Desclaveliere-Ardavanis

J12 et J13 : de Ennis à  West Yellowstone (Mt) puis a Ashton (ID)

J’ai passé le trajet de Ennis à West Yellowstone dans le Van, histoire de finir de soigner mon popotin.
Pour le picnic, nous nous sommes arrêtés au Earthquake Lake, qui a été créé suite à un tremblement de terre en août 1959. Le glissement de terrain est encore visible 70 ans après !!!
En début d’après-midi nous sommes arrivés à West Yellowstone, en bordure du parc. Petite bière en bande organisée qui nous a bien désaltérés.

Vendredi : reprise du vélo ce matin, histoire de voir comment se porte mon popotin.
La pommade magique et le repos ont fait leur effet ! Youpiiiii
C’était une petite journée aujourd’hui : 103km et 350m de denivelé ! Quand je pense que maintenant je considère ça comme une « petite » distance …
Mais demain on attaque le ‘Grand Teton National Park’ avec une belle montée…

Earthbrake Lake
Cascade de Mesa Falls

Nous avons laissé derrière nous les prairies et les troupeaux du Montana pour rejoindre l’Idaho et ses immenses plateaux de culture de pommes de terre… ce n’est pas du tout les mêmes paysages !!
Côté température on est sur du 8 à 10°C le matin et on monte très vite sur des 25°C en début d’après-midi.
A demain les amis.

J11 : De Townsend à Ennis … en van

Comme je le disais dans mon post précédent, mon fessier a réclamé un peu de repos, histoire de traiter les irritations.

Du coup je suis dans le Van et j’en profite pour filmer le reste du groupe.

J’en profite aussi pour vous expliquer comment sont organisées nos journées :

5h15 5h30, lever, on rassemble nos affaires et on dépose les bagages dans le Van.

6h30 Petit déjeuner puis départ vers 7h15.

Nous avons des points de ravito pour l’eau sur le parcours ; entre 2 à 4 en fonction du parcours et de la température.

17h30-18h : dîner puis briefing sur la journée suivante (road book, info sur les points difficiles du parcours).

21h30 : extinction des feux !! Et on dort bien !!

En général on se fait une petite pause café le matin des que l’on croise un café sympa ou tout simplement typique. Les gens que l’on croise sont super curieux de connaître notre parcours et nous avons des échanges super sympa avec eux.

Bonne journée à tous !!

J10 – De Lincoln à Townsend (MT)

Pour ce mardi, nous restons dans le Montana et nous passons du parc national de Helena aux immenses prairies.

Après une très jolie montée, et une belle descente j’ai pu croiser un troupeau encadré par 3 cow-boys… version 2.0 du cow-boy qui a échangé son cheval contre un quad !!! Nous avons traversé Helena, capitale du Montana, et son capitole.

L’après-midi à été un peu plus rock : après 4 miles de travaux sur la route, nous avons fait face à de beaux orages avec des vents contres puis latéraux (ça pousse bien un vent de côté !!) avant d’arriver à Townsend.

Par contre, le fessier a pris cher. Je vais devoir le mettre au repos demain 😱😱

J9 : de Missoula à Lincoln

Après une bien méritée journée de repos (mon fessier m’en remercie !!!), nous avons repris la route ce matin pour arriver à Lincoln, petite communauté du Montana.
L’école est en travaux mais nous avons été accueillis par l’association des parents d’élèves qui nous a préparé un excellent dîner.
La route de Missoula à Lincoln est une suite de bois et de prairies, on a même vu des chamois !!

Et … 1ere crevaison !! Heureusement le van ‘support’ est passé à ce moment et m’a aidé à changer la chambre à air arrière (un peu galère avec le derailleur). Du coup c’était atelier « réparation de chambre à air » après la douche.

Lincoln


Une superbe balade de 128km et un petit 808m de denivelé, le tout sous un bon 30°C… De quoi choper un bon coup de soleil.
Le genou gauche tire un peu mais ça passe !
Bonne soirée à tous !

J6 et J7 : de Kellog à Missoula, on a tenu la 1ere semaine !!

J6 : de Kellog à Thompson Falls
Une journée MAGNIFIQUE !!!
On est partis avec un petit 10°C pour longer la riviere Coeur d’Alene (ma copine Svie aurait été enchantée parce qu’elle etait a notre gauche tout le long – private joke), petite pause café au milieu de la Idaho Panhandle National Forest.
Une petite grimpette juste avant le pique-nique, histoire de s’ouvrir l’appétit et hop on est redescendu pour arriver à Thompson Falls dans le Montana.
Des paysages boisés et montagne, juste un bonheur d’y être. J’ai même croisé un daim dans la descente.
Bilan de la journée : 822m de denivelé pour 110km, presque trop facile après les jours précédents 藍藍

J7 : de Thompson Falls a Missoula
Mauvaise nouvelle : nous avons 4 cas de Covid !! Du coup ils sont isolés afin de limiter la contagion et on est repartis pour mettre des masques !!
Heureusement nous sommes hébergés en dortoir de 2 a l’université de Missoula ce soir et dimanche, on va donc pouvoir rester à l’écart.
Ce matin en partant de Thompson Falls, j’ai trouvé l’adresse du Paradis !!! C’est dans le Montana !
Et pour finir la semaine, on a terminé sur un petit parcours de 165 km (+878 m).
Et vous savez quoi ?? Nous sommes vivants et debout 

Nous avons survécu à cette 1ere semaine qui a été rude tout de même, surtout pour moi qui ne suis pas habituée à ce genre de denivelé (ni même à ces distances).
On a roulé 974km ! Mais les paysages sont justes magnifiques, les gens super adorables, un bonheur total malgré les courbatures (@Marie-Laure : même quand tu crois que ce n’est pas possible, tu découvres de nouvelles courbatures, ça brûle par dessus celles de l’avant-veille 藍藍).
Allez au dodo et à lundi pour de nouvelles aventures.

J4 et J5 : de Grand Coulee Dam à Kellog

J4 : de Grand Coulee Dam à Spokane (WA).
Petit changement ce matin : le petit déjeuner est à prendre dans un restaurant à 3 miles de l’école qui nous hébergé… et après une montée à 9%.
Ce qui m’a permis de découvrir une petite douleur au ligament interne côté gauche.
Du coup j’ai joué  la prudence et j’ai zappé les 12 premiers miles avec la grosse montée du jour (oui, je suis faible !!!).
J’ai tout de même roulé 126 km avec un dénivelé positif de 600m.
La journée à été superbe, des paysages qui continuent à me surprendre, avec une alternance de champs immenses et de passages dans des forêts de sapin.
Et pour finir la journée, rebelotte une petite montée à 9% !!!

J5 : de Spokane à Kellog
Nous sommes passé en Idaho !!
La plus belle journée du parcours à date !!
Un petit dénivelé de 580m sur un beau parcours de 150km. Comme hier, nous avons pris le petit déjeuner « à l’exterieur », à savoir dans un centre universitaire.
Puis sortie de Spokane avec toujours une petite grimpette puis des champs à perte de vue jusqu’au moment où nous sommes passé en Idaho. Nous sommes rentrés sur la réserve de Cœur d’Alene par le sud et avons contourné le lac vers le Nord par un sentier vélo: c’est juste MAGNIFIQUE !!! Des ecureuils, des tortues, des pélicans, des oiseaux de toute sorte !!! Les 150 km ont filé sans que je m’en rende compte.
Promis ce WE, je me trouve un restau avec un wifi gratuit et je vous inonde de photos  

J3 : de Wenatchee a Grand Coulee Dam (WA)

Encore et encore de la grimpette !!
Par contre en 112 miles (180 km et 1650m de denivelé – ca y est je fais partie des « vrais » cyclistes ahaha), que de paysages differents…
Nous avons traversé des vergers gigantesques de Wenatchee a Orondo ( cerisiers, pommiers, poiriers, raisins), puis nous avons attaqué un magnifique dénivelé au milieu d’un patsage desertique.
Et arrivés en haut : des champs de blé a perte de vue, des routes toutes droites pendant des km et au milieu d’un champ un cimetière de « fermiers ». Et pour la derniere partie de notre parcours, une garigue digne de notre Méditerranée.
Les amis, j’en ai plein les jambes mais également plein les mirettes (et aussi un beau coup de soleil parce que rouler sous 26°, même avec une SPF 50, ça tanne la peau !!).

J2 : de Skykomish à Wenatchee (WA)

On est toujours dans la partie « ça monte »… aujourd’hui 120.8 km, avec un dénivelé  positif de 1376m dont 1285 sur les premieres 2h… je suis bien cuite !!
Heureusement la météo était plutot fraiche (10°C au départ, 7 en haut du col). Par chance la météo a complètement changé une fois au qu’on a entamé la descente… nous avons commencé en pantalon de pluie et terminé sous une chaleur estivale.
Des vues magnifiques qui m’ont rappelé les Alpes françaises, des cascades, des rapides … bref du bonheur pour les yeux et de l’acide lactique pour les jambes.
Le programme de demain : +1930m… Philippe Buard, je vais pouvoir faire le Mont Ventoux à mon retour – LOL

J1 : de Marysville à Skykomish

On a débuté cette traversée des USA sous la pluie et un ciel gris qui nous a suivi toute la journée !! Et pour bien marquer le « Coast to Coast » nous avons d’abord fait un petit détour par Everett pour aller tremper les roues du vélo dans l’océan Pacifique.

Bilan de la journée : 75 miles (120km) en 7h, picnic inclus et surtout 1070m de dénivelé !!! J’ai les jambes en bois !!!

Bon j’avoue il y a eu un passage à 20% de montée ou j’ai posé le pied à terre. Nous sommes cuits mais heureux. Ce soir pas de tente mais dodo dans le gymnase car ils prévoient de grosses pluies.