J47, 48 et 49 : de Memphis (MI) à Niagara Falls (Ontario)


J47 Memphis / West Lorne :


Et voilà : nous sommes au Canada.
Comme mon opérateur US ne me couvre pas ici, vous aurez les nouvelles en décalé.

Nous sommes partis de Memphis sous un ciel de plomb mais heureusement sans pluie (en même temps, vu ce qu’il est tombé toute la nuit, il était temps que cela s’arrête !).

Nous avons rejoint Algonac où nous avons pris le ferry pour traverser le lac St Clair, direction le Canada.

Le paysage n’a pas beaucoup changé pour le moment si ce n’est que nous avons un peu moins de champs de maïs (enfin !) Et un peu plus de champs de blé et d’exploitations de bétail (on les sent avant de les voir !).

Côté géographie, c’est rigolo car les panneaux de signalisation nous indiquent des noms tels que London, Glasgow, Windsor, Florence, Dresde (ou nous nous sommes arrêtés pour le picnic) : ça vous parle n’est ce pas ? Je me suis fait la remarque que les colons de l’époque devaient se sentir rassurés avec des noms connus mais en terme de changement on est loin du compte ; partir à l’autre bout du monde pour renommer les nouvelles villes d’après celles que l’on a connues, c’est un peu de la nostalgie non ?

Sinon, pour la 1ère fois depuis 7 semaines j’ai parlé français : l’anglais est la langue officielle en Ontario mais je suis tombée sur une jeune femme qui était enchantée de parler français avec une « française d’là-bas ».
Nous passons la nuit à West Lorne, pas loin des bords du lac Erie, après avoir roulé 145km… bonne nuit en perspective !

J 48 West Lorne / Port Dover (Ontario) :

Nous sommes partis sous un ciel plombé mais heureusement sec. les champs etaient superbement couverts de brume et le lever de soleil a juste été magnifique.

Nous avons même réussi a échapper à la pluie toute la matinée, jusqu’au moment où le soleil a fait son apparition en fin de matinée.

Une belle ballade de 155km le long du lac Erie, même si nous ne l’avons aperçu que de loin.
Le paysage a évolué puisque nous avons maintenant des cultures maraîchères, des vergers et même des vignes… et toujours des champs de maïs !

Nous avons eu le plaisir de traverser Sparta et Copenhague avant le picnic et avant d’arriver à … Dover/Douvres – LOL

Nous avons fait une pause goûter quelques miles avant d’arriver à notre camping du soir, histoire que je déguste une glace avant de grimper les dernieres côtes de la journée.
Oui, parce que ça suffit avec le plat ! Dan, notre « routeur » nous a remis quelques montées dans le parcours dont un petit 13° qui a bien chauffé les cuisses, histoire de se préparer a la semaine prochaine qui paraît-il va etre un peu dénivelée.
En tout cas demain c’est Niagara Falls et je suis impatiente !

J49 Port Dover / Niagara Falls

Welland Canal


Une journée exceptionnelle !!
Pas de vent, un super soleil, un parcours le long du lac Erie sur environ 30 miles – par contre l’odeur pas top (les exploitations de bétail ne sont pas loin de la côte).

On a finalement traversé sur un tout petit ferry le canal Welland, qui est un canal navigable qui relie le lac Ontario au lac Érié. Il fait partie de la voie maritime du Saint-Laurent et il permet aux bateaux de contourner les chutes du Niagara (c’était la minute géographique- MDR). Ce qui m’a permis de voir un bateau cargo sur le canal.

Et nous voici à Niagara Falls, avec 34°C… autant dire que l’on va se mettre au frais pour la soirée après nos 122km du jour.
Demain matin : les chutes du Niagara !

Bilan de la semaine : 832 km
Bon we à tous

J46 : de Frankenmuth à Memphis (MI)

Après un super petit déjeuner dans notre village « bavarois », nous sommes partis sous un ciel couvert.
Je confirme : les routes sont défoncées.

De tous les états que nous avons traversé à date, c’est le Michigan qui remporte la palme des plus mauvaises routes mais également des conducteurs les moins sympas avec les cyclistes.


Bonne nouvelle, les champs de maïs laissent la place à d’autres cultures : soja et champs de blé moissonnés.  Je vous rassure : on voit encore le maïs sur des kilomètres ! On n’est pas prêt de le perdre de vue je crois.
Par contre le vent est revenu nous faire une petite visite et nous avons fait 35 miles/56 km avec un vent contre qui nous a lessivés. Les 127km du jour noys ont semblé un peu comme 150 !

A peine arrivés et installés dans la Memphis High School, la pluie s’est invitée avec tonnerre et éclairs : ce soir on dort dans le gymnase.
Et non, ce n’est pas le Memphis d’Elvis Presley (Graceland est à 826 miles d’ici et nous sommes au Nord de Detroit, capitale de l’industrie automobile) !

A priori, la pluie va persister demain matin donc on est repartis pour une partie de « il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille » – MDR
Mais comme nous avons dépassé hier les 3000 miles (4800 km), plus rien ne m’effraie !

Par contre, bonne nouvelle : demain nous passons au Canada (Ontario) et le WE prochain nous serons aux chutes du Niagara !! Youpiiiiiii

Bonne soirée à tous

J45 : de Farwell à Frankenmuth (MI)

Mardi matin, nous sommes repartis sur le Trail emprunté la veille pendant environ 44 miles. Les écureuils ont croisé notre route à plusieurs reprises, je ne sais pas s’ils s’amusaient ou s’ils flippaient de se faire rouler dessus.
Le Trail Père Marquette emprunte un chemin  à travers bois assez sympa mais du coup on ne traverse pas les petites villes sur notre route…
Ceci dit, après avoir rejoint les County Roads, nous avons regretté le Trail car les routes sont DÉFONCÉES !!!

Nous sommes finalement arrivés à  Frankenmuth, ville « bavaroise ». Alors quand je dis bavaroise, attention c’est la vision américaine de l’architecture bavaroise avec une bonne couche d’interprétation par un architecte échappé de Disneyland… autant vous dire que j’avais l’impression de me promener dans une ville/parc d’attraction.
Le restaurant ou nous avons dîné peut recevoir 1200 personnes : autant dire que notre groupe ne les a même pas fait sourciller !!!

En tout cas, côté météo nous sommes partis sous un ciel nuageux pour arriver sous un super soleil (tant mieux parce que c’était camping le soir), ce qui nous a donné un bon prétexte pour aller déguster in milkshake après nos 132km (vu les prix, j’avais encore plus l’impression d’être dans un parc d’attraction !).

J44 : de Ludington à Farwell (Michigan)


« Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille » : ça resume assez bien notre journée en fait !

Dimanche après-midi nous avons pris le ferry de Manitowoc à Ludington, où nous avons dîné avant de rejoindre nos pénates pour la nuit, avec en prime un changement de fuseau horaire (nous avons maintenant 6h d’écart avec la France).
La météo pour la journée n’était pas super optimiste et elle a tenu ses promesses !

Nous sommes partis sous un vent à décorner les bœufs qui est tombé soudainement après 15mn pour être remplacé par la pluie.
Alors quand je dis pluie, nous avons s eu droit à toutes les versions pendant 80 miles (128km): crachin, averse, gouttes éparses, déluge !!!
A un moment, tu es tellement trempée que j’avais l’impression d’être de nouveau sur l’atlantique-MDR !!!
Et quand la pluie s’est finalement arrêtée – presque à la fin de notre trajet – le soleil a soudainement pris le relais mais nous avons eu droit aux projections jusqu’à notre arrivée a la Farwell High School.
Et 1 mile avant d’arriver : bing crevaison du pneu arrière.

On aurait pu vraiment en profiter car les paysages étaient très boisés mais bon, sous le déluge, ça semble tout de suite moins sympa …
En résumé : une super journée pour commencer la semaine !
Maintenant que je suis un peu plus sèche, je peux vous dire que cette semaine sera plutôt « plate » donc vous allez m’entendre râler vu que n’aime toujours pas ça !!!

Après notre parcours du jour (153km +567m), je vous souhaite une bonne semaine à tous.

Ah et bien sûr pas de photo !!

J42 : de Plymouth à Manitowoc (WI)


Notre routine du WE est modifiée aujourd’hui.
Nous avons roulé 40 miles (67km) de Plymouth à  Manitowoc, sur la rive Ouest du lac Michigan.
Manitowoc est une ville très agréable qui me fait un peu penser à Lausanne : on voit que le lac est très présent avec une marina et plein de bateaux de tout type à quai, et pourtant les champs sont en bordure de ville.
Nous devions prendre un ferry pour traverser le lac cet après-midi mais un changement d’horaire a eu lieu : pas de bateau le samedi !

Du coup, le plan est le suivant :
▪︎ repos samedi aprem et dimanche matin
▪︎ Rdv dimanche à 12h30 pour prendre le ferry
▪︎ Arrivée à Ludington (Michigan) en fin d’après-midi – On a 4h de traversée (le lac fait 171 km de large, vu de la rive ça ressemble à une mer)
▪︎ On roule jusqu’à l’école qui nous hébergera
▪︎ On reprend lundi matin pour notre 7ème semaine

En attendant on campe autour de l’ecole primaire de Manitowoc.

Bilan de cette 6eme semaine : 687km et 3052m de denivelé.

Bon we à tous !

J41 : de Beaver Dam à Plymouth (WI)

Alors pour ceux qui ont suivi, j’avais mis deux fois J38 ! Du coup je corrige car noys somme maintenant au J41 (sur 63).
Nous sommes partis de notre super école privée ce matin direction Waufun (ça ne s’invente pas un nom comme ça !) sur des routes relativement vallonnées dont un beau mur avec un passage à 13% !
Nous avons fait un stop picnic à Dundee (sans le crocodile – LOL) et ensuite direction le Kettle Moraine Forest qui m’a enchantée.
La journée  a été plutôt courte, du coup en arrivant à Plymouth nous avons fait une pause ‘Hydratation par sels minéraux’ pour s’auto récompenser de ces 108 km (+587m).

On a retrouvé des élevages de bétail- reconnaissables à l’odeur- et des chevaux mais pas de daims aujourd’hui.

Une bien belle journée avec juste ce qu’il fallait de ‘up and downs’.
A demain pour la dernière journée de notre semaine 6.

J39 : de Baraboo à Beaver Dam (WI)

 
Rolling terrain, un peu de denivelé, du soleil mais des températures clémentes : une superbe journée !

Nous sommes partis ce matin en direction de Devil’s Lake puis de Merrimac où nous avon pris un ferry pour traverser le Lac Wisconsin qui est alimenté par la rivière du même nom.
Ensuite direction les county roads pour enchaîner sous-bois et champs ( toujours maïs et patate, je n’en parle même plus – LOL). Aujourd’hui j’ai croisé 4 daims/biches qui passaient d’un champ à l’autre : juste magique.

Devil’s Lake
Sur le Ferry

Côté jambes, je sentais la journée d’hier en gravel mais le parcours du jour était tellement magnifique que tu fais l’impasse sur les courbatures … et puis une courbature sur une courbature, ça s’annule non ?? Ahaha !!!
A 1 mile de notre destination, nous avons fait une pause glace, histoire de se rafraîchir.
Et ce soir, nous dormons en dortoir de 2 – grand luxe – dans une école de Beaver Dam.

En tout cas les 106 km (+764m) du jour m’ont semblé super rapides.
J’attends le trajet de demain avec impatience !!

J38 : de Sparta à Baraboo (WI)

Cette journée a vu le retour du gravel avec une sortie sur le Elroy Sparta Trail qui relie Sparta à Elroy justement.
C’est un sentier un peu particulier car il reprend le tracé d’une ancienne ligne de chemin de fer sur 52,3 km au milieu des sous-bois et des champs et nous fait passer dans 3 tunnels de calcaire non éclairés (et il vaut mieux avoir une bonne lumière parce qu’il faut noir comme dans un four).
Le 1er tunnel que nous avons traversé faisait 1,2 km de long et les deux autres 400m chacun.
Pour le 1er tunnel, l’eau ruisselait du plafond et le long des murs en calcaire, ce qui fait qu’en sortant de là, tu es trempée sur le haut du corps et boueuse sur les pieds … mmmm c’est agréable !!
Heureusement les 2 autres tunnels étaient moins … humides mais tout aussi sombres.

Après Elroy, il y avait 2 options : revenir sur la route ou passer sur un autre trail, option que nous avons choisie et nous avons suivi le 400 State Trail jusque Reedsburg ou nous avons retrouvé les County Road, histoire de mettre un peu de denivelé dans la journée.

Comme il a plu dans la nuit de mardi à mercredi, les trails étaient détrempés.
J’avais l’impression de m’être roulée dans la boue toute la journée !
Après nos 118 km et +450m, ma première activité arrivée à destination à été de nettoyer le vélo, graisser la chaîne, laver les chaussures et la sacoche de vélo… puis me laver de la tête aux pieds pour enlever les projections de boue !

Encore une belle journée en tout cas !
A demain pour de nouvelles aventures

J38 : de Pepin à Sparta (WI)

Une superbe mâtinée à suivre les méandres du Mississipi, qui peut être très marécageux par endroits !
Les champs de maïs et de patate se sont espacés pour laisser place aux nénuphars…
La 2nde partie du trajet nous a conduit sur des petites routes du comté (county roads), à travers champs.
Quelques fermes d’élevage de bétail sont réapparues dans le paysage, histoire de casser la monotonie champs de maïs/ champ de patate – LOL.
Le tout sur un parcours vallonné – « Rolling terrain »- qui nous a fait rouler sur 147 km (+630m).
Au détour d’un Virage, 1 biche et 2 faons ont croisé ma route : trop mignons !

On a également croisé la route d’un fan d’anciennes éoliennes : son jardin en était couvert !


Une journée que j’ai adoré !!

A demain

J37 : de Northfield (MN) à Pepin (WI)


Ce début de semaine a été juste superbe.
Nous sommes partis de Northfield à travers les champs de maïs en direction de Cannon Falls, où se trouve le siège de Cycle America, l’association qui organise notre traversée. Un ravitaillement eau ET snack avait été organisé par la Chambre de Commerce locale.
Nous avons ensuite pris le Cannon Valley Trail pendant 20 miles/32km : une balade super bucolique à travers sous-bois et champs, le long du Mississipi jusque Red Wings ou nous sommes passés du Minnesota dans le Wisconsin.

Nous avons continué en direction de Pepin, notre destination, en longeant le lac du même nom (Pepin) puis de nouveau le Mississipi. Une superbe balade de 111km (+432m) sous un beau soleil et des températures plus clémentes que la semaine passée (24°C).

Greg nous avait prévenu que la remorque ‘Bagages’ n’arriverait pas avant 14h, du coup nous avons pris le temps d’une vraie pause à Stockholm (75 hab) où le ‘Stockholm Pie & General Store’ fait les meilleures tourtes  framboise/mûre que j’ai jamais goûté : une tuerie !!!!
Je l’ai partagée avec Georgios mais franchement j’aurais pû la manger à moi seule !!!

Bon début de semaine à tous